UniPop – Bagnolet

Accueil » Compte rendus » Cycle #1 Education

Category Archives: Cycle #1 Education

Conclusions du cycle éducation

Conclusions du cycle éducation le jeudi 29 janvier 2015,  19h-21h, au Château de l’Etang, 17, rue François Mitterrand, Bagnolet.
Présentation-UPBagnoletsynlab
Avec le laboratoire Synlab
L’école du XXIe siècle : apprendre autrement ?
Transformer nos manières d’apprendre et d’enseigner est un enjeu majeur pour s’adapter à une société en mouvement mais également pour pouvoir l’impacter positivement.
Pour conclure ce cycle de conférences qui nous a permis de nous interroger ensemble sur de nombreuses problématiques éducatives, nous vous proposons de découvrir des solutions et initiatives qui existent déjà et pourquoi pas d’en imaginer de nouvelles !
L’association SynLab est un laboratoire de recherche-action citoyen focalisé sur le développement des compétences émotionnelles, sociales et civiques comme facteurs clés d’apprentissage. Un des principaux projet de SynLab est Bâtisseurs de possibles qui invite les enfants à exprimer et réaliser leurs idées pour améliorer leur école, leur quartier, la
société.
Entrée libre.

 

Cycle#1 – « Qui a peur des collèges de Bagnolet ? »

Jeudi 15 janvier 2015, 19h-21h, Les Bulles, 145 avenue Pasteur, Bagnolet.
Entre 2010 et 2012, Gaëlle Guernalec-Levy a enquêté sur le lycée Henri Bergson, situé dans le 19ème arrondissement de Paris. Pourquoi sur ce lycée en particulier ? Parce qu’en échouant à la 98ème place (sur 99) au dernier palmarès de l’Express, il est considéré comme « un des pires lycées parisiens » et cristallise les effets délétères de la concurrence scolaire exacerbée qui règne dans la capitale (et de plus en plus un peu partout en France). Bergson est le lycée où personne ne veut aller. Son recrutement se fait essentiellement par défaut. Cet exemple met en exergue l’incroyable pression scolaire que les parents, et un certain nombre d’enfants, ont intériorisée. Il permet aussi de questionner des notions qui sont au coeur de tous les débats sur l’école : ghettoïsation, excellence, sélection, exigence et… bienveillance. Comment vit-on sa scolarité dans un tel établissement ? Y inscrire son enfant, s’il est en difficultés ou au contraire s’il est brillant, revient-il à le « sacrifier » ? C’est notamment à ces interrogations que Gaëlle Guernalec-Levy se propose de répondre, en évoquant ces élèves au parcours atypiques voire chaotiques mais aussi ces « résilients » que Bergson a sauvés ou révélés, ces professeurs fiers de leur travail et de leurs élèves, ces efforts désespérés pour faire mentir une réputation et enclencher un cercle vertueux.
Et au coeur de ce qui préoccupe les bagnoletais, M. Kaufmann, principal adjoint du collège Travail-Langevin, viendra nous parler de « la réputation » de son établissement.
Entrée libre.

Cycle#1 – Table ronde « Une université populaire à Bagnolet : pour quoi faire ? »

Samedi 6 décembre 2015, 15h-17h30, Château de l’Etang, 17, rue François Mitterrand, Bagnolet.
Table ronde, suivie d’un pot (avec crumble) : « Une Université populaire : pour quoi faire ? »
Lancé à la fin du XIXe siècle, le mouvement d’éducation populaire connaît un fort regain ces dernières années. En confrontant différentes expériences menées en région parisienne, nous réfléchirons aux besoins auxquels répondent ces initiatives. Ce faisant, nous chercherons à identifier quelle forme pourrait prendre une université populaire à Bagnolet.
La table-ronde sera introduite par un exposé sur l’histoire des universités populaires du début XXe siècle, notamment à Montreuil et au Pré-Saint-Gervais. Les intervenants présenteront ensuite leur expérience au sein d’universités populaires, les réussites comme les échecs. La salle sera invitée à contribuer à la discussion.
Entrée libre.

Cycle#1 – « Pourquoi les devoirs posent problème ? »

Jeudi 20 novembre 2014, 19h-21h, Château de l’Etang, 17, rue François Mitterrand, Bagnolet.
Julien Netter, doctorant en sciences de l’éducation. Parfois source de désarroi, souvent à l’origine de tensions familiales, les devoirs que les enfants transportent chaque soir dans leur cartable sont le principal lien entre l’école et la maison. Comment comprendre ce qui se joue avec cet objet moins évident qu’il n’y parait ?

Cycle#1 – « L’école peut-elle encore lutter contre les inégalités ? »

Jeudi 13 novembre 2014, 19h-21h, Château de l’Etang, 17, rue François Mitterrand,  Bagnolet.
L’Unipop Bagnolet continue son cycle sur l’éducation et à l’honneur de recevoir Jean-Pierre Terrail, sociologue de l’éducation, professeur émérite à l’Université de Versailles/Saint-Quentin-en-Yvelines, membre du Groupe de recherche sur la démocratisation scolaire. Depuis longtemps, l’école républicaine ne répond plus à sa mission qui était de fournir à chacun les moyens d’accéder à toutes les positions sociales. Loin de corriger les inégalités, son fonctionnement tend même à les aggraver. Si l’on identifie correctement les obstacles qui s’y opposent, on peut proposer des pistes pour une nouvelle démocratisation de l’école.

Cycle#1 – Marcel Gauchet à l’Université Populaire de Bagnolet le 16 octobre 2014

Jeudi 16 octobre 2014, Au Cin’hoche, 6 Rue Hoche, 93170 Bagnolet.
Séance inaugurale de l’Université Populaire de Bagnolet.

« Qu’est-ce qu’apprendre, qu’est-ce que transmettre ? »
Marcel Gauchet, philosophe et historien, directeur d’études à l’EHESS.

Face à l’école traditionnelle qui imposait une transmission autoritaire des savoirs, la pédagogie moderne a mis en avant l’activité de l’enfant, censé construire lui-même ses savoirs. Pour dépasser le clivage entre ces deux positions, il est utile d’examiner attentivement l’expérience très particulière que constitue le fait d’apprendre et celle de la transmission, et reconnaître qu’elles ne vont généralement pas l’une sans l’autre. Pour qu’un enfant apprenne, il faut qu’un adulte lui transmette.
Entrée libre.

Un premier cycle de conférence autour de l’éducation pour tous

Nos activités commenceront, cet automne, par un premier cycle de conférences et débats au sujet de l’éducation et de l’école.

La première intervention aura lieu le : jeudi 16 octobre, 19h-21h, au Cin’Hoche avec Marcel Gauchet, philosophe : « Qu’est-ce qu’apprendre, qu’est-ce que transmettre ? »

Ce cycle s’achèvera par une table-ronde : « Une université populaire, pour quoi faire ? », samedi 6 décembre, 15h-19h, au Château de l’étang, avec la participation de responsables d’autres initiatives d’éducation populaire menées dans des communes voisines.